Lucas Beurton, nouveau chef de file des généralistes remplaçants
Brève

Lucas Beurton, nouveau chef de file des généralistes remplaçants

16.09.2013

Un jeune généraliste de 33 ans qui effectue des remplacements à Metz, Lucas Beurton, vient d’être élu président des jeunes installés et remplaçants de REAGJIR. Il remplace Aude Mainguy qui a quitté ses fonctions de présidente lors du Conseil d’administration réuni le week-end dernier à Lille. « Sa prise de fonction s’inscrit dans une totale continuité » peut-on lire dans un communiqué envoyé aux rédactions qui se termine ainsi : « La bataille pour la FUMG (filière universitaire de médecine générale, ndlr) ne connaîtra pas de temps mort, de même que la défense d’une médecine générale toujours plus dynamique, à l’image des remplaçants, des jeunes installés et des chefs de clinique de médecine générale ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

La télémédecine pourrait réduire significativement les dépenses de santé, selon une étude

La télémédecine est souvent présentée comme une solution aux déserts médicaux mais permettra-t-elle aussi de faire des économies sur les dépenses de santé ? L'Association des laboratoires japonais...4

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... 1

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir