Réforme CARMF : la CSMF inquiète, MG satisfait
Brève

Réforme CARMF : la CSMF inquiète, MG satisfait

06.09.2013

Au lendemain de la publication du projet de loi sur la réforme des retraites transmis jeudi au Conseil d’Etat, la CSMF accuse l’Etat dans un communiqué de vouloir sans concertation «mettre sous tutelle» la CARMF via «l’étatisation de la CNAVPL». Le syndicat de Michel Chassang estime toutefois «que la mauvaise gestion de la CARMF, récemment dénoncée par un rapport de l’IGAS, tout comme sa gouvernance jugée opaque, sont pour beaucoup dans la décision du Gouvernement de vouloir l’encadrer».

A MG France, on se rejouit de cette réaction des pouvoirs publics. «Cela était inévitable compte tenu de la mauvaise gestion de la CARMF, remarquée dans un rapport de l’IGAS», explique son président, Claude Leicher. Le généraliste assure qu’il n’y a pas de raison de voir ce changement comme une «intention de l’Etat de prendre les réserves de la CARMF» et d’y voir une «étatisation», mais plutôt de «permettre d’assurer une pérennité» des réserves par une amélioration des règles de gestion et de contrôle.

A l’UNAPL, également présidée par Michel Chassang, le ton n’est aps très différent de celui de la CSMF :«Il ne s’agit ni plus ni moins (...) de la disparition programmée des spécifités de chaque profession», déplore l’organisation des professions libérales. Ses responsables doivent rencontrer ceux du gouvernement dans les prochains jours pour le convaincre de revoir sa position. Elle se dit «prête à prendre ses responsabilités» et à formuler des propositions dans un cadre interprofessionnel et syndical pour améliorer la gestion et la transparence du système.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir