Le surpoids de la mère, mauvais pour la santé future de l’enfant
Brève

Le surpoids de la mère, mauvais pour la santé future de l’enfant

23.08.2013

Les enfants nés de mères obèses ont un risque accru de 35% de mourir prématurément à l'âge adulte, selon une étude publiée mercredi dans le British Medical Journal (BMJ). Les chercheurs, en Ecosse, ont pris en compte 37.709 enfants nés à terme de 28.540 femmes de 1950 à 1976. Lors de l'étude ces enfants étaient âgés de 34 à 61 ans et parmi eux 6.551 étaient morts prématurément, de toutes causes. Au moment où elles ont accouché, 21% des mères étaient en surpoids (IMC - indice de masse corporelle compris entre 25 et 29,9) et 4% étaient obèses (IMC égal ou supérieur à 30). Selon les chercheurs, le risque de mort prématurée est de 35% plus élevé parmi les adultes nés de mères obèses et de 11% pour ceux dont la mère était en surpoids, par comparaison avec ceux dont la mère était de poids normal. Ils ont également relevé un risque accru de 42% d'être hospitalisé pour des problèmes cardiovasculaires (angine de poitrine, infarctus du myocarde, attaque cérébrale...) chez les adultes nés de mères obèses. "Des stratégies d'intervention pour optimiser le poids avant la grossesse doivent être établies d'urgence", écrivent les auteurs, étant donné que près d'une femme enceinte sur cinq au Royaume-Uni est actuellement obèse et qu’aux Etats-Unis, environ 64% des femmes en âge de procréer sont en surpoids, dont 35% sont obèses.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir