Restrictions de prescription pour le diclofénac
Brève

Restrictions de prescription pour le diclofénac

21.08.2013

La Société Française de Rhumatologie a été la première en France à tirer la sonnette d’alarme sur le risque de thrombose artérielle du diclofénac estimé identique à celui des coxibs (1). Après des conclusions similaires de l’Agence européenne du médicament (2), c’est aujourd’hui au tour de l’Ansm d’émettre des restrictions d’utilisation (3) sur cet AINS largement prescrit. Le diclofénac est désormais contre-indiqué chez les patients atteints : d’insuffisance cardiaque congestive avérée (stades II à IV de la classification de la NYHA); de cardiopathie ischémique; d’artériopathie périphérique et/ou de maladie vasculaire cérébrale. Pour les patients traités par diclofénac et atteints de pathologie cardio-vasculaire, leur traitement devra donc être réévalué. De manière générale, la prescription du diclofénac doit être initiée seulement après une évaluation du rapport bénéfice/risque chez les patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaires (hypertension artérielle, hyperlipidémie, diabète sucré et tabagisme). Et la dose efficace la plus faible possible, pendant la durée la plus courte garantissant le contrôle des symptômes, doit être utilisée. Les formes topiques (à application cutanée) ne sont pas concernées par ces restrictions d’utilisation.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir