H7N9 : un cas probable de transmission entre humains
Brève

H7N9 : un cas probable de transmission entre humains

21.08.2013

Des chercheurs chinois ont fait état de la première transmission "probable" du virus de la grippe aviaire H7N9 d'homme à homme dans une étude publiée le 7 août dans le British Medical Journal (BMJ). Depuis l'identification du virus l'hiver dernier, 134 cas confirmés d'infection par le H7N9 ont été recensés en Chine, dont 45 ont abouti à des décès, selon le dernier bilan actualisé à la mi août. Jusqu'à présent aucune transmission de personne à personne, et donc susceptible de déclencher une pandémie, n'avait été constatée avec ce virus qui contamine les volailles, sans les rendre malades. Mais selon des chercheurs du Centre de contrôle des maladies de la province du Jiangsu, le virus pourrait bien avoir été transmis pour la première fois d'un père à sa fille dans l'est de la Chine en mars dernier. Agé de 60 ans, le père, qui fréquentait régulièrement un marché aux volailles, avait été infecté par le virus et hospitalisé le 11 mars. Six jours après le dernier contact avec son père, sa fille de 32 ans qui n'avait jamais été exposée à des volailles vivantes était à son tour tombée malade. Hospitalisée le 28 mars, elle est décédée le 24 avril. Selon l'étude, deux souches virales quasi identiques génétiquement ont été isolées sur les deux malades, suggérant une transmission de père à fille. Mais les chercheurs chinois reconnaissent également que l'infection est restée "limitée et non durable puisqu'il n'y a pas eu d'épidémie à la suite de ces deux cas". 43 personnes en contact avec les deux malades ont été testées dont une seule, un gendre, présentait une version atténuée de l'infection. Dans un commentaire joint à l'article, James Rudge et Richard Coker, deux chercheurs de l'Ecole d'Hygiène et de médecine tropicale de Londres, basés à Bangkok, relèvent qu'une transmission interhumaine limitée du virus H7N9 "n'est pas une surprise", mais ajoutent que cela "ne signifie pas nécessairement que le virus va se transmettre de manière durable entre humains".

Cette hypothèse est formulée, alors que, dans une autre étude publiée dans The Lancet, un groupe de chercheurs de Pékin et de Hong Kong estime que la grippe H7N9 pourrait bien réapparaître à l'automne, après une accalmie durant l'été. C’est dans ce contexte qu’un groupe international de chercheurs a proposé début août de créer en laboratoire un virus mutant de la grippe aviaire (H7N9) capable de se transmettre entre mammifères ou de résister aux anti-viraux pour mieux combattre cet agent pathogène dangereux et éviter une possible pandémie dévastatrice. Ces chercheurs Américains et Néerlandais -qui ont fait état de leur projet dans Science et dans Nature- soulignent aussi qu'ils prendront les précautions qui s'imposent pour travailler avec des virus génétiquement modifiés et respecteront les réglementations mises en place en 2012 par l'OMS et les Etats-Unis pour les travaux controversés sur le virus de la grippe H5N1.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...Commenter

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... Commenter

[VIDEO] Antisémitisme : Agnès Buzyn s’en prend à Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen

[VIDEO] Antisémitisme : Agnès Buzyn s’en prend à Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen-0

Invitée de LCI dimanche soir, la ministre de la Santé a réagi aux insultes antisémites proférées à l'encontre du philosophe Alain... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir