Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme
Brève

Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme

09.08.2013

«Le cancer du poumon se positionne désormais au deuxième rang des causes de décès par cancer chez la femme en France en 2012 » . C’est un des principaux enseignements du rapport sur trente années d'évolution des cancers en France (1980 -2012), publié par l'Institut national du cancer (INCa), en collaboration avec l’Institut national de veille sanitaire. Si le cancer du sein reste toujours la première cause de décès par cancer chez la femme (11886 décès/an), ce cancer, avec 8 700 décès/an, devance désormais le cancer colorectal (8 400 décès).

Chez l'homme, le cancer du poumon demeure le plus meurtrier avec 21 300 morts annuels devant le cancer colorectal (9 200 décès) et le cancer de la prostate (8 900 décès). Au total, 148 000 décès par cancer ont été recensés en France en 2012 (85 000 chez l’homme et 63 000 chez la femme).

Le rapport montre aussi que la période 1980-2012 a été marquée par une augmentation considérable du nombre de nouveaux cas de cancers chez l'homme comme chez la femme (respectivement +107,6 % et +111,4 %). Un phénomène essentiellement lié au vieillissement et à l'accroissement de la population.

Ainsi, chez l'homme, l'augmentation s'explique à hauteur de 30,8 % par l'accroissement de la population et de 33,7 % par son vieillissement. Chez la femme, les chiffres sont respectivement de 33,8 % et 22,5 %.

Le reste de la hausse du nombre de cas (43,1 % chez l'homme et 55,1 % chez la femme) est la conséquence de l'augmentation de la probabilité d'être diagnostiqué avec un cancer, notamment en raison de l'évolution de l'exposition aux facteurs de risque et des modifications intervenues dans les méthodes diagnostiques (sein, prostate, ...)

De même, l'augmentation des décès (+11 % chez l'homme, +20,3 % chez la femme) est attribuable à l'évolution démographique alors que le risque de décéder d'un cancer a diminué notablement, surtout chez les hommes, en raison de la réduction de leur consommation d'alcool et de tabac.

Enfin, le rapport estime à 355 000 le nombre de nouveaux cas de cancer (200 000 chez l'homme et 155 000 chez la femme) en France métropolitaine en2012.

Alors que le cancer du sein reste le plus fréquent chez la femme (48 800 nouveaux cas/an), le cancer de la prostate devance de loin chez l'homme (56 800 nouveaux cas/an) le cancer du poumon (28 200 nouveaux cas) et le cancer colorectal (23 200 nouveaux cas).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Excédé par la multiplication des PV, un généraliste du Mans menace d'arrêter ses visites

La bataille pour le stationnement gratuit des médecins en visite se poursuit du côté du Mans. Un généraliste, excédé de se faire verbaliser, a décidé d'écrire au maire de la commune. Installé...2

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

Arrêts maladies frauduleux : le reportage de France 2 « jette l'opprobre sur la profession », estime l'Ordre

Reportage arrêts maladies frauduleux

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! La diffusion au 20H de France 2, mercredi, d'un reportage sur les arrêts maladie frauduleux, a... 3

Tabacologie UNE SEULE CIGARETTE PAR JOUR AUGMENTE LE RISQUE CV DE 50 % Abonné

Cigarette

Fumer moins est inefficace sur le risque cardiovasculaire. Retour sur cette méta-analyse du BMJ, qui réduit à néant tout espoir sur la... Commenter

LES INHIBITEURS CALCIQUES DANS LE RAYNAUD Abonné

Raynaud

Que valent les inhibiteurs calciques dans le traitement du syndrome de Raynaud ? La revue Cochrane (1) s’est attachée à évaluer le rapport... Commenter

A découvrir