Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme
Brève

Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme

09.08.2013

«Le cancer du poumon se positionne désormais au deuxième rang des causes de décès par cancer chez la femme en France en 2012 » . C’est un des principaux enseignements du rapport sur trente années d'évolution des cancers en France (1980 -2012), publié par l'Institut national du cancer (INCa), en collaboration avec l’Institut national de veille sanitaire. Si le cancer du sein reste toujours la première cause de décès par cancer chez la femme (11886 décès/an), ce cancer, avec 8 700 décès/an, devance désormais le cancer colorectal (8 400 décès).

Chez l'homme, le cancer du poumon demeure le plus meurtrier avec 21 300 morts annuels devant le cancer colorectal (9 200 décès) et le cancer de la prostate (8 900 décès). Au total, 148 000 décès par cancer ont été recensés en France en 2012 (85 000 chez l’homme et 63 000 chez la femme).

Le rapport montre aussi que la période 1980-2012 a été marquée par une augmentation considérable du nombre de nouveaux cas de cancers chez l'homme comme chez la femme (respectivement +107,6 % et +111,4 %). Un phénomène essentiellement lié au vieillissement et à l'accroissement de la population.

Ainsi, chez l'homme, l'augmentation s'explique à hauteur de 30,8 % par l'accroissement de la population et de 33,7 % par son vieillissement. Chez la femme, les chiffres sont respectivement de 33,8 % et 22,5 %.

Le reste de la hausse du nombre de cas (43,1 % chez l'homme et 55,1 % chez la femme) est la conséquence de l'augmentation de la probabilité d'être diagnostiqué avec un cancer, notamment en raison de l'évolution de l'exposition aux facteurs de risque et des modifications intervenues dans les méthodes diagnostiques (sein, prostate, ...)

De même, l'augmentation des décès (+11 % chez l'homme, +20,3 % chez la femme) est attribuable à l'évolution démographique alors que le risque de décéder d'un cancer a diminué notablement, surtout chez les hommes, en raison de la réduction de leur consommation d'alcool et de tabac.

Enfin, le rapport estime à 355 000 le nombre de nouveaux cas de cancer (200 000 chez l'homme et 155 000 chez la femme) en France métropolitaine en2012.

Alors que le cancer du sein reste le plus fréquent chez la femme (48 800 nouveaux cas/an), le cancer de la prostate devance de loin chez l'homme (56 800 nouveaux cas/an) le cancer du poumon (28 200 nouveaux cas) et le cancer colorectal (23 200 nouveaux cas).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir