Premiers résultats positifs dans la lutte contre l’ambroisie
Brève

Premiers résultats positifs dans la lutte contre l’ambroisie

03.08.2013

De premières analyses portant sur l'efficacité des méthodes de lutte contre l'ambroisie, plante allergisante, dans une commune pilote de l'Isère ont montré des résultats "encourageants", a indiqué fin juillet l'Observatoire des ambroisies lors d'une conférence de presse. La quantité de pollen d'ambroisie émise dans la commune pilote d'Estrablin (Isère), durant l'été 2012, a été divisée par trois par rapport à une commune "non gérée", a ainsi annoncé l'Observatoire de lutte contre les ambroisies, dirigé par l'INRA (Institut national de recherche agronomique). Durant plusieurs mois la commune a effectué une campagne de sensibilisation auprès des agriculteurs et des particuliers afin qu'ils effectuent les traitements nécessaires (mécaniques ou chimiques) avant la pollinisation de cette plante particulièrement invasive. "Ces analyses prouvent que le travail de lutte est efficace", a indiqué Quentin Martinez, ingénieur à l'INRA, précisant qu'aucune mesure dans ce domaine n'avait jusqu'ici été effectuée. Les seuils restent toutefois au-dessus des taux de tolérés par les personnes allergiques, a reconnu le responsable de l'étude. La région Rhône-Alpes, la plus touchée de France, compte entre 10 et 12% de sa population allergique à cette plante qui ne cesse de proliférer et s'étend également à la Bretagne, au Poitou-Charentes ou encore la Bourgogne...Fauchage, arrachage ou désherbage chimique, les solutions pour diminuer la prolifération de la plante existent, mais demandent des actions concertées sur le long terme alors que les plantes peuvent rester viables plus de dix ans dans les sols.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir