Le coronavirus MERS plus dangereux que le SRAS
Brève

Le coronavirus MERS plus dangereux que le SRAS

26.07.2013

Le nouveau coronavirus MERS apparu en 2012 au Moyen-Orient est moins infectieux mais plus dangereux que le virus du SRAS, selon un étude publiée vendredi conduite par des scientifiques britanniques et saoudiens. Publiée dansThe Lancet, elle a passé en revue 47 cas d'infections confirmées par le MERS en Arabie Saoudite. "Bien qu'il partage des similitudes cliniques avec le SRAS (fièvre, toux, période d'incubation), le virus MERS a des différences importantes comme l'évolution rapide vers l'insuffisance respiratoire" explique le Pr Ziad Memish, vice-ministre de la Santé en Arabie Saoudite qui a dirigé la recherche. Le virus du SRAS qui a touché un peu plus de 8.000 personnes, était beaucoup plus infectieux, avec une transmission plus importante dans les établissements de santé et parmi la population jeune, rappelle l'étude. Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) tend, lui, à toucher des personnes âgées, préférentiellement des hommes, dont une grande majorité (96%) atteinte d'une ou de plusieurs maladies chroniques: diabète (68%), insuffisance rénale (49%), hypertension (34%) et maladie du coeur (28%). 60% des personnes souffrant d'un maladie chronique ayant été infectées par le MERS, sont morts, selon l'étude. Ce nouveau virus, dit du Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Middle East Respiratory Syndrome, MERS) appartient à la même famille que celui responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait infecté plus de 8.000 personnes en 2003. Jusqu'à présent, 45 personnes sont mortes sur un total de 90 cas confirmés d'infections par le MERS.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Frédéric Valletoux

« 43 % des passages aux urgences pourraient être pris en charge par la médecine de ville », rappelle la FHF

Le rapport du député LREM Thomas Mesnier sur les soins non programmés a divisé les médecins libéraux. Ceux-ci ont en majorité peu apprécié les propositions du parlementaire qui souhaite les mettre...11

Sur les risques du baclofène à hautes doses, le Conseil d'Etat approuve la décision de l'ANSM

Conseil d'État

Suite à la décision de l'Anasm de diminuer la dose maximale du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance dans le cadre de la... 1

Auditionné par l'Ordre pour sa pétition antivaccin, le Pr Joyeux bientôt fixé sur sa radiation

Pr Henri Joyeux

Près de deux ans après sa radiation par l’Ordre, le Pr Henri Joyeux saura bientôt si sa sanction est confirmée. En 2015, le cancérologue... 2

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir