Canicule : situation sous contrôle, selon les ministres
Brève

Canicule : situation sous contrôle, selon les ministres

22.07.2013

Malgré les fortes chaleurs, la situation est sous contrôle ont affirmé lundi la ministre de la Santé Marisol Touraine et sa Ministre déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunaye, qui sont allés visiter des Ehpad, la première dans le XIXe arrondissement de Paris, la seconde à Mérignac près de Bordeaux. "Nous sommes en alerte chaleur dans cinq départements du pays, à Paris, dans trois départements de la petite couronne et dans le Rhône. Nous ne sommes donc pas encore en alerte canicule. Pour autant c'est l'occasion de rappeler les messages de prévention qui doivent être répétés", a poursuivi Mme Touraine, alors que l'alerte chaleur correspond actuellement au niveau 2 (sur 4), le thermomètre devant monter à 34°C voire 35°C à Paris et dans sa région. La ministre a rappelé lundi les précautions à prendre avec les personnes âgées, les jeunes enfants, les SDF, mais aussi les personnes travaillant dans le bâtiment. Mais, pour Marisol Touraine, il n'y a pas de fréquentation plus importante dans les hôpitaux depuis le début des fortes chaleurs.

"A ce jour, la situation est tout à fait contrôlée (...) Mon ministère n'a reçu aucune alerte fâcheuse dans les deux ou trois derniers jours", a, de son côté déclaré Michèle Delaunay à la presse lors de la visite d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) dans la banlieue de Bordeaux. 10 ans après la canicule de 2013, la ministre déléguées aux personnes âgées estime que "nos structures d'alerte et nos dispositifs de réaction sont bien rodés", mais insiste néanmoins sur la "vigilance de proximité". Mardi 23 juillet, Michèle Delaunay devrait de nouveau se rendre dans une Ehpad, en région parisienne cette fois. Elle devrait se faire présenter, à Saint Maur des Fossés, un dispositif mis en place par le Conseil général du Val-de-Marne en partenariat avec Les petits frères des Pauvres, alliant téléassistance, écoute psychologique, et visite à domicile

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
NS

Médecins et pharmaciens refusent un référentiel sur le NS et s’engagent à promouvoir les génériques

Le budget de la Sécu pour 2019 prévoit la fin de la mention manuscrite non substituable, l’apposition devant désormais passer par les logiciels et être justifiée selon des critères établis par l...5

Christelle Dubos nommée secrétaire d'État à la Santé pour épauler Agnès Buzyn

Dubos 03

Le remaniement attendu depuis deux semaines a enfin été officialisé, ce mardi matin, à la faveur d'un communiqué de l'Élysée. L'équipe... Commenter

Un Français sur dix touché depuis an, la dépression gagne du terrain

Dépression

La dépression gagne du terrain, d’après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 16 octobre. En s’appuyant sur l’enquête Baromètre... Commenter

Dermatologie LES PUNAISES DE LIT Abonné

Punaise de lit

Parasites cosmopolites, les punaises de lit prolifèrent en France. Cette parasitose donne des lésions cutanées sur les zones découvertes.... Commenter

Gériatrie VITAMINE D CHEZ LE SUJET ÂGÉ : DOSAGE ET SUPPLÉMENTATION Abonné

Vitamine D

Chez le sujet âgé, le dosage de vitamine D est indiqué et remboursé dans des indications limitées. Les seniors à haut risque doivent être... Commenter

A découvrir