La mort du "père" du Baclofène
Brève

La mort du "père" du Baclofène

19.07.2013

Le cardiologue Olivier Ameisen est mort jeudi d’une crise cardiaque à son domicile parisien à l’âge de 60 ans. C’est son frère, Jean-Claude Ameisen, le président du CCNE, qui a confirmé l’information à la presse. Olivier Ameisen était le grand défenseur de l’usage du Baclofène dans la lutte contre l’alcoolisme. Dans les années 80 à New York, il devient malade de l’alcool et expérimente, suite à une recherche bibliographique, le Baclofène sur lui-même, le médicament ayant eu un effet spectaculaire sur des rats cocaïnomane. Il relata cette expérience en 2008 dans un livre à succès intitulé "Le dernier verre", dans lequel il témoignanit de sa guérison.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 2

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir