Un bistouri à l’étude pour identifier les tissus sains et cancéreux
Brève

Un bistouri à l’étude pour identifier les tissus sains et cancéreux

18.07.2013

Une nouvelle sorte de bistouri peut faire la différence entre du tissu sain et une tumeur cancéreuse, ce qui permettra une meilleure efficacité pour l'ablation de ces tumeurs par les chirurgiens, selon une étude publiée mercredi. Baptisé iKnife, cet outil utilise un petit courant électrique qui crée un peu de vapeur lorsqu'il coupe du tissu humain. Cette vapeur est analysée et l'instrument peut ainsi déterminer si le tissu découpé est sain ou cancéreux. Des essais sur 91 patients ont démontré que le "diagnostic du iKnife est particulièrement précis" et qu'il est "assez fiable pour une large utilisation dans les salles d'opération", affirme l'étude parue dans le journal américain Science Translational Medecine. Le iKnife utilise un spectromètre de masse pour analyser la vapeur qui s'échappe du tissu découpé et informe le chirurgien en trois secondes sur la nature du tissu qu'il est en train de sectionner. Selon les auteurs de l’étude, cette technique devrait "améliorer les diagnostics sur les tumeurs et peut influencer la prise de décision en cours d'opération. Mais, dans l'attente de nouveaux tests le iKnife n'est pas encore disponible à la vente et ne devrait pas être mis sur le marché avant au moins un an.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir