Coronavirus MERS : décision de l’OMS la semaine prochaine
Brève

Coronavirus MERS : décision de l’OMS la semaine prochaine

18.07.2013

L'OMS (Organisation mondiale de la santé) a décidé d'attendre mercredi pour lancer des appels à des restrictions de voyage en raison du virus MERS frappant principalement l'Arabie Saoudite, après une réunion d'urgence sur cette maladie. Dans un communiqué publié à Genève l'OMS indique qu'il n'y avait actuellement aucune raison de relever le niveau d'alerte. "C'est à l'unanimité que le comité a décidé, en fonction des informations disponibles (...) que les conditions pour déclencher une action d'urgence de santé publique de niveau international ne sont pas réunies à l'heure actuelle", souligne l'OMS. La réunion d'urgence, qui a pris la forme d'une conférence téléphonique de responsables de tous les pays concernés et d'experts, s'est tenue en deux parties, la première ayant eu lieu mardi 9 juillet, et la deuxième mercredi 17 juillet. Elle s'est tenue alors que l'inquiétude augmente concernant l'impact potentiel du pèlerinage traditionnel à La Mecque en octobre prochain, qui attire des millions de musulmans du monde entier en Arabie Saoudite. L'Arabie saoudite a cependant déjà indiqué que les personnes considérées comme étant à risques devraient renoncer à venir, afin d'éviter une propagation du virus. Samedi dernier, les autorités de la santé du royaume ont lancé un appel pour que les musulmans âgés souffrant de maladies chroniques, les enfants et les femmes enceintes, renoncent au pèlerinage. Le virus MERS, une abréviation pour "syndrome respiratoire du Moyen-Orient", a fait 82 victimes depuis son apparition au printemps, dont 65 en Arabie Saoudite. L'Arabie saoudite est également le pays qui a enregistré 38 des 45 cas de décès dus à cette maladie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...28

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 3

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir