HPV : plaidoyer pour la vaccination des jeunes homosexuels
Brève

HPV : plaidoyer pour la vaccination des jeunes homosexuels

15.07.2013

« Les jeunes homosexuels masculins devraient être vaccinées contre le papillomavirus (HPV) ». Tel est le point de vue défendu par plusieurs experts de la santé sexuelle dans un éditorial de la revue « Sexually Transmitted Infections » du groupe BMJ

Selon ces auteurs, les jeunes homosexuels masculins ont un taux de cancers liés au HPV (cancers anaux notamment) 15 fois plus élevé que leurs homologues hétérosexuels. Et si la vaccination des filles a permis de protéger indirectement ces derniers (avec par exemple un diminution de la prévalence des verrues génitales), les jeunes gays n’ont en revanche pas bénéficié de cette protection indirecte.

Par ailleurs, des études récentes ont validé l’efficacité du vaccin HPV chez les hommes, y compris chez les homosexuels, et même en cas de séropositivité au VIH. Cette efficacité est maximale si la vaccination est réalisée avant toute exposition au HPV, mais les données publiées montrent qu’une stratégie consistant à vacciner un groupe qui inclut ceux qui ont déjà été exposés reste rentable.

« Faute de vaccination universelle des garçons, ces éléments plaident fortement en faveur d’une vaccination ciblée des jeunes homosexuels jusqu'à l'âge de 26 ans » estiment les auteurs.

A noter que depuis Février 2013, l'Australie a d’ores et déjà étendu son programme de vaccination contre le HPV aux garçons de 12-13 ans avec un programme de rattrapage pour les 14-15 ans.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir