Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme
Brève

Le cancer du poumon est désormais la 2e cause de décès par cancer chez la femme

13.07.2013

«Le cancer du poumon se positionne désormais au deuxième rang des causes de décès par cancer chez la femme en France en 2012 » . C’est un des principaux enseignements du rapport sur trente années d'évolution des cancers en France (1980 -2012), publié par l'Institut national du cancer (INCa), en collaboration avec l’Institut national de veille sanitaire. Si le cancer du sein reste toujours la première cause de décès par cancer chez la femme (11886 décès/an), ce cancer, avec 8 700 décès/an, devance désormais le cancer colorectal (8 400 décès).

Chez l'homme, le cancer du poumon demeure le plus meurtrier avec 21 300 morts annuels devant le cancer colorectal (9 200 décès) et le cancer de la prostate (8 900 décès). Au total, 148 000 décès par cancer ont été recensés en France en 2012 (85 000 chez l’homme et 63 000 chez la femme).

Le rapport montre aussi que la période 1980-2012 a été marquée par une augmentation considérable du nombre de nouveaux cas de cancers chez l'homme comme chez la femme (respectivement +107,6 % et +111,4 %). Un phénomène essentiellement lié au vieillissement et à l'accroissement de la population.

Ainsi, chez l'homme, l'augmentation s'explique à hauteur de 30,8 % par l'accroissement de la population et de 33,7 % par son vieillissement. Chez la femme, les chiffres sont respectivement de 33,8 % et 22,5 %.

Le reste de la hausse du nombre de cas (43,1 % chez l'homme et 55,1 % chez la femme) est la conséquence de l'augmentation de la probabilité d'être diagnostiqué avec un cancer, notamment en raison de l'évolution de l'exposition aux facteurs de risque et des modifications intervenues dans les méthodes diagnostiques (sein, prostate, ...)

De même, l'augmentation des décès (+11 % chez l'homme, +20,3 % chez la femme) est attribuable à l'évolution démographique alors que le risque de décéder d'un cancer a diminué notablement, surtout chez les hommes, en raison de la réduction de leur consommation d'alcool et de tabac.

Enfin, le rapport estime à 355 000 le nombre de nouveaux cas de cancer (200 000 chez l'homme et 155 000 chez la femme) en France métropolitaine en2012.

Alors que le cancer du sein reste le plus fréquent chez la femme (48 800 nouveaux cas/an), le cancer de la prostate devance de loin chez l'homme (56 800 nouveaux cas/an) le cancer du poumon (28 200 nouveaux cas) et le cancer colorectal (23 200 nouveaux cas).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Rosp new-look : après les couacs, les généralistes redoutent une baisse de leur prime en 2018

Retards, visites des délégués de l'assurance maladie, interrogations face aux nouveaux indicateurs… La validation de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) a relevé cette année du...4

À mi-parcours, les élections ordinales boudées par les médecins

Urne

Un clip de présentation moderne, un bulletin d'information spécifique et même un concours de candidatures (fictives) à succès sur les... 7

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 2

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir