Les homosexuels masculins plus à risque de méningite
Brève

Les homosexuels masculins plus à risque de méningite

04.07.2013

Des cas d’infection invasive à méningocoque C (IIM C) sont survenus récemment en France en particulier en région Ile-de-France ainsi que dans d’autres pays chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Dans ce contexte et dans la perspective du rassemblement prochain de l’Europride à Marseille et d’autres rassemblements de même type cet été, le Haut Conseil de Santé Publique considère qu’il existe un sur-risque de méningite pour cette population vivant en Île-de-France et fréquentant les lieux de convivialité ou de rencontre gays parisiens ainsi que pour les HSH souhaitant se rendre à un ou des rassemblements gays.

Le HCSP recommande donc pour ces personnes que la vaccination soit étendue et proposée à celles âgées de 25 ans et plus. Le schéma vaccinal comporte l’administration d’une seule dose d’un des trois vaccins méningococciques conjugués disponibles. Un délai d’environ 10 jours après la vaccination est nécessaire à l’acquisition d’une protection.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a créé « Xiaoyi » (petit docteur en chinois), premier robot...5

L'infirmier référent, le Sénat approuve l'idée d'un généraliste pour compléter le parcours de soins

Infirmier

Le Sénat a donné jeudi son feu vert, malgré un avis défavorable du gouvernement, à l'expérimentation du concept d'« infirmier référent »,... 2

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Réseaux sociaux

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir