L’ANEMF ne veut pas d’un internat interrégional
Brève

L’ANEMF ne veut pas d’un internat interrégional

24.06.2013

Après la polémique autour de la sélection en première année de médecine, le projet de loi sur l’enseignement supérieur crée une nouvelle fois l’émoi chez les carabins. Cette fois, l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) s’inquiète d’une éventuelle régionalisation des ECN. C’est un amendement au projet de loi sur l’enseignement supérieur voté dans la nuit de vendredi à samedi au Sénat qui a mis le feu aux poudres. «Le mot «nationales» a simplement été remplacé par «régionales» sans aucune précision», explique le président de l’ANEMF, Mathieu Levaillant, obligeant ainsi les étudiants à passer leur examen terminal uniquement dans l’inter-région de leurs études. Selon lui, cette modification par région n’apporterait «aucun effet sur l’amélioration de l’accès aux soins des patients» puisque «le principal problème de la démographie médicale sur le territoire ne se traite pas à l’échelle régionale mais infra-départementale». «La régionalisation des ECN entraînerait une importante inadéquation entre le nombre d’étudiants en médecine admis à l’issue de la première année et le nombre d’internes requis sur cette inter-région». L’ANEMF précise qu’outre «l’inefficacité de ce mode de répartition des internes», il causerait également une «perte d’égalité des chances» en permettant à «des étudiants de choisir certaines spécialités auxquelles d’autres ne pourraient pas accéder du fait du niveau de leur université». Le texte doit passer mercredi en Commission mixte paritaire avant de repartir sur les bancs du Sénat le 9 juillet puis ceux de l’Assemblée nationale le 15 juillet. Le débat n’est donc pas terminé, car l’idée de régionaliser les ECN -qui faisait partie des propositions du rapport Hubert en 2010, est bien encrée chez les sénateurs.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...Commenter

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 1

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir