Papillomavirus en baisse aux Etats-Unis
Brève

Papillomavirus en baisse aux Etats-Unis

20.06.2013

Le nombre de jeunes filles de 14 à 19 ans aux Etats-Unis souffrant d'infections sexuellement transmissibles dues à des papillomavirus (VPH) a diminué de 56% depuis la mise sur le marché d'un vaccin contre ces virus en 2006, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires. "Ce rapport montre que le vaccin anti-VPH est efficace et ces statistiques devraient être une sonnette d'alarme dans notre pays pour protéger la prochaine génération en accroissant les taux de vaccination", a souligné le Dr Tom Frieden, directeur des CDC, alors qu’environ 79 millions d'Américaines, la plupart des adolescentes ou au début de la vingtaine, sont infectées par des VPH, quelque 14 millions de nouveaux cas étant diagnostiqués chaque année. "Hélas, seulement un tiers des jeunes filles de 13 à 17 ans ont été vaccinées contre les VPH aux Etats-Unis alors que des pays comme le Rwanda ont vacciné plus de 80% de leurs adolescentes", a souligné le responsable américain.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir