Fin d’alerte sur le Furosémide
Brève

Fin d’alerte sur le Furosémide

20.06.2013

Le patron de l'Agence du médicament a annoncé jeudi la "fin de l'alerte" sur le diurétique Furosémide du laboratoire Teva après le retrait de toutes les boîtes."Il faut rassurer les patients: il y a fin d'alerte, 800.000 personnes prennent du Furosémide (...), elles doivent continuer leur traitement", a déclaré Dominique Maraninchi, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sur Europe 1. "Maintenant, nous savons que ceux qui ont pris du Furosémide Teva n'étaient pas en danger, qu'on a eu un phénomène isolé", a ajouté le Pr Maraninchi. Pour autant, ceux qui auraient conservé chez eux des boites de Furosémide fabriquées par Teva sont toujours priés de ne pas les consommer et de les rapporter à leur pharmacien. "Pour l'instant il n'y a plus de Furosémide Teva qui circule et aucune production n'est relancée (...) tant que la cause de cette substitution n'a pas été élucidée" a souligné le patron de l'ANSM lors d'un point presse au siège de l'Agence à Saint-Denis. Cette "fin d'alerte" ne signifie pas non plus que le laboratoireTeva va cesser de passer au crible toutes les boîtes des deux lots incriminés (Y175 et Y176). Ce travail de fourmi, fait manuellement et sous contrôle d'huissiers au site de Teva à Sens dans l'Yonne, n'a pour l'instant porté que sur une faible part des 190.000 boîtes des deux lots suspects (2.374 boîtes exactement selon le point au 18 juin au soir).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir