Furosémide : l’ANSM rappelle tous les lots «par précaution»
Brève

Furosémide : l’ANSM rappelle tous les lots «par précaution»

10.06.2013

Après le décès du nonagénaire Marseillais, deux nouveaux cas de pharmacovigilance avec «un décès et un cas grave» portant sur des patients dont le traitement comportait notamment du Furosémide Teva 40 mg ont été signalés lundi matin à l’ANSM. Ces nouveaux éléments conduisent l’ANSM, par mesure de précaution et pour éviter tout risque de confusion sur les numéros de lots concernés, à demander à tous les patients qui détiennent des boites de Furosémide Teva 40 mg de les rapporter chez leur pharmacien. Elle rappelle que ce ne sont pas les caractéristiques du médicament qui sont en cause mais un problème industriel lié au conditionnement du médicament, qui a conduit à remplacer le diurétique par un somnifère.

La ministre de la Santé Marisol Touraine avait indiqué dimanche qu'une enquête allait être menée par l’ANSM dès lundi dans l'usine de conditionnement du laboratoire Teva à l'origine d'une erreur sur deux lots de Furosémide, un médicament générique diurétique. «Il n'y a pas pour l'instant d'élément qui me permette d'établir ou non un lien de cause à effet» entre cette erreur de conditionnement et le décès d'un nonagénaire marseillais traité par ce médicament, a expliqué la ministre. Tous les lots concernés ont été retirés du marché dès vendredi après-midi après l'alerte donnée par une patiente traitée au Furosémide. Vendredi, l'ANSM avait alerté sur une procédure de rappel lancée par le laboratoire Teva concernant deux lots de ce diurétique. «A la suite d'un problème de conditionnement de boîtes de Furosémide Teva 40 mg, médicament diurétique, certains comprimés ont pu être remplacés par des comprimés d'un somnifère (Zopiclone, Imovane)», avait indiqué l'Agence dans un communiqué. Selon l’Agence, deux lots sont concernés: Y175 (date d'expiration: 08/2015) et Y176 (date d'expiration: 08/2015), soit «95 000 boîtes par lot». Lundi, le laboratoire TEVA indiquait que l’erreur de conditionnement concernait «quelques dizaines de boîtes». L'ANSM a mis en place un numéro vert :0800.51.34.11.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 2

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir