Ondam 2013 : malgré la grippe, ça devrait passer
Brève

Ondam 2013 : malgré la grippe, ça devrait passer

01.06.2013

Pour la troisième année consécutive, l’Ondam 2013 devrait être respecté. C’est ce qu’estime le comité d’alerte sur l’évolution des dépenses maladie, qui dans un avis rendu vendredi souligne le rôle déterminant joué par la médecine libérale dans la modération de ces dernières années. En 2012 notamment. Les dépenses de santé ont été inférieures de 860 millions d'euros à l'objectif fixé initialement par le gouvernement l’an passé, l’Ondam réalisé se montant à 2,4% en 2012, contre 2,5% initialement prévus. Cette année-là, "l'écart négatif constaté sur les dépenses porte presque intégralement sur les soins de ville pour lesquels il est de 830 millions d'euros par rapport à l'objectif initial", ajoute le comité qui constate "un net ralentissement" pour ces soins.

Dans le détail, ce ralentissement est imputable aux honoraires médicaux, aux médicaments, à la biologie et aux IJ, qui sont en faible augmentation pour les premiers, en stagnation pour les seconds, et en diminution pour les deux suivants. En revanche, "les horaires paramédicaux (+7,4 %), les dépenses de dispositifs médicaux (+5,6 %) et de transports (+6,5 %) sont restées dynamiques," observent les experts. Et, si les dépenses des cliniques privées ont été "inférieures de 80 millions d'euros", celles des hôpitaux "ont été nettement supérieures aux prévisions" (560 millions d'euros).

Ces économies 2012 augurent bien de 2013, confirme le Comité d’alerte après un précédent avais en avril. Même en incluant un premier trimestestre soutenu chez les généralistes (+100 millions) du fait de l’importante épidémie de grippe cette année, le Comité d’alerte table sur des dépenses à nouveau inférieures à l'objectif en 2013, de l'ordre de 200 millions d'euros. Les mesures d'économies prévues dans le Budget de la Sécu 2013 (baisses de prix de médicaments, de tarifs médicaux) devraient par ailleurs avoir un rendement "légèrement inférieur aux prévisions", prévoit-il.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...13

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 6

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir