Décès du médecin belge et prix Nobel Christian de Duve qui a choisi l'euthanasie
Brève

Décès du médecin belge et prix Nobel Christian de Duve qui a choisi l'euthanasie

06.05.2013

Le médecin et chimiste belge Christian de Duve, prix Nobel de médecine en 1974, est décédé samedi par euthanasie à l'âge de 95 ans. « La mort, ce serait beaucoup dire qu'elle ne m'effraye pas, mais je n'ai pas peur de l'après car je ne crois pas. Lorsque je disparaîtrai, je disparaîtrai, il ne restera rien », avait confié le 8 avril, au journal Le Soir, Christian de Duve, qui était le dernier prix Nobel belge encore en vie.

A 95 ans, le scientifique de réputation mondiale a pris la décision de mourir après avoir été terrassé par un malaise à son domicile. Il avait souhaité attendre que son fils vivant aux Etats-Unis puisse rentrer en Belgique, début mai, pour s'en aller entouré des siens. Il a mis à profit ce mois précédant sa mort pour écrire à ses amis et anciens collègues pour leur faire ses adieux, selon Le Soir, qui publie lundi l'interview posthume du scientifique. « Il nous a quittés dans une grande sérénité, refusant la prise de calmants précédant l'injection décisive. Il est parti en nous disant adieu et en nous souriant », a raconté au quotidien bruxellois sa fille Françoise. Spécialiste de la biologie cellulaire, diplômé de médecine en 1941 et de chimie cinq ans plus tard de l'Université catholique de Louvain, Christian de Duve avait connu la consécration en 1974 en obtenant le Nobel de médecine avec le Belge Albert Claude et l'Américain George Palade pour des recherches sur le cancer.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...Commenter

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 17

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 11

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir