Un enfant sur trois exposé aux rayons d’imagerie médicale
Brève

Un enfant sur trois exposé aux rayons d’imagerie médicale

02.05.2013

En 2010, un enfant sur trois a été exposé aux rayonnements ionisants à des fins diagnostiques selon l’institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN). Durant cette période, 600 actes diagnostiques ont été réalisés pour 1000 enfants : 55 % sont des actes de radiologie conventionnelle et 42 % des actes de radiologie dentaire. Les scanners sont de pratique marginale puisqu’ils ne concernent que 1 % des patients. Idem pour la médecine nucléaire et la radiologie interventionnelle qui représentent moins de 1 % des actes effectués.

Les enfants ayant bénéficié du plus grand nombre d’actes sont les enfants de 10 à 15 ans et ceux de moins d’un an. Les filles et les garçons sont également exposés. Chez le

bébé, les radiographies du thorax et du pelvis constituent l’essentiel des actes pratiqués alors que l’adolescent est davantage soumis aux radiographies dentaires et des membres.

En ce qui concerne les examens scannographiques de l’enfant, ils sont pratiqués pour l’examen de la tête et du cou.

Les valeurs moyenne et médiane de la dose efficace sont estimées respectivement à 0,65 mSv et 0,025 mSv pour l’ensemble des enfants exposés. Elles sont respectivement de 5,7 mSv et 1,7 mSv pour les enfants ayant passé un scanner.

Pour l’IRSN, ces analyses effectuées à des fins de santé publique et épidémiologique devront être reproduites périodiquement afin d’évaluer l’évolution de l’exposition des enfants. Ce travail a été réalisé à partir des données de l’Echantillon Généraliste des Bénéficiaires (EGB) de l’Assurance maladie (CNAM-TS), échantillon représentatif d’environ 1 % de la population française, soit plus de 100 000 enfants de 0 à 15 ans.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Porte monnaie

Les maîtres de stage s'insurgent du « retard inacceptable » de leur rémunération

À quelques semaines de la rentrée universitaire, la colère grimpe chez les maîtres de stage des universités. Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) soutenu par les...3

Un généraliste « légaliste » dépose une plainte pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer

Jérôme Cahuzac

Le Dr Alain Choux enrage. Ce généraliste parisien ne supporte pas l'idée que le Dr Cahuzac, récemment condamné à quatre ans... 13

[VIDEO] Une commune vendéenne mise sur l'humour noir pour recruter des généralistes

.

« Plus de médecin, fini, terminées les salles d'attente bondées. La commune ne veut pas de médecin ». C'est en jouant l'ironie que la commun... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir