Hausse des cas de dengue chez les généralistes de St Barth
Brève

Hausse des cas de dengue chez les généralistes de St Barth

24.04.2013

L’épidémie de dengue qui frappe l'île de Saint-Barthélemy aux Antilles, depuis quelques semaines est «en phase ascendante» selon le dernier bilan publié mardi par le bureau régional de l'Institut national de veille sanitaire (INVS), avec l'Agence régionale de santé (ARS). Le 11 avril, réuni sous l'autorité du préfet délégué à Saint-Barthélemy et Saint-Martin et de la 1re vice-présidente de la Collectivité, le comité de gestion de lutte contre la dengue avait décidé du passage en alerte épidémie sur l'île, au regard de différents indicateurs : le nombre de cas évocateurs rencontrés par les médecins généralistes, le nombre de cas biologiquement confirmés de ce virus transmis par les moustiques. Selon les médecins épidémiologistes, durant la deuxième semaine d'avril, ces indicateurs sont restés à la hausse. Avec une trentaine de consultations, le nombre de cas évocateurs de dengue vus par les médecins généralistes a augmenté. Depuis le début de la période, près d'une centaine de personnes se sont ainsi présentés à leurs cabinets avec des syndromes évoquant ceux de la dengue : fièvres, maux de têtes, douleurs musculaires. Un chiffre à rapporter à la population de Saint-Barthélemy, de 9500 habitants. Au sein des DOM-TOM, une autre épidémie de dengue était évoquée ces dernières semaines en Nouvelle-Calédonie, ainsi qu’en Guyane. Selon le dernier bilan de l'Institut national de veille sanitaire (InVS), la Guyane comptait plus de 7.243 cas «évocateurs de dengue» à la fin mars, dont 2.033 biologiquement confirmés. Mercredi, la ministre de la Santé a été interpellée à ce sujet par le député guyanais Gabriel Serville (Gauche démocrate et républicaine). «L'épidémie est aujourd'hui maîtrisée mais elle a abouti à deux décès identifiés et (...) une fillette semble être morte la semaine dernière des suites de cette maladie, même si les analyses sont toujours en cours», a expliqué Marisol Touraine devant l'Assemblée nationale.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Guillaume Peltier

Les généralistes furieux d'une proposition d'un élu LR de contraindre les jeunes médecins à s'installer

À croire que l’on en veut vraiment aux futurs médecins ! La semaine dernière, le conventionnement sélectif était remis sur la table par des députés du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale...22

[Vidéo] Le Pr Patrick Marcellin préconise un dosage systématique des transaminases

Scanner foie

« Les maladies chroniques du foie restent extrêmement fréquentes dans le monde comme sur notre territoire. 1 Français sur 5 est porteur d’an... 2

Des centres de santé pourront être créés ou gérés par des établissements à but lucratif

Centre de santé

Une ordonnance parue samedi au « Journal Officiel » modifie les conditions de création des centres de santé. Ce texte présenté vendredi en... 2

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir