Affaire Cahuzac : Evin prend ses distances
Brève

Affaire Cahuzac : Evin prend ses distances

18.04.2013

L'ex-ministre de la Santé (PS) Claude Evin, dont Jérôme Cahuzac fut conseiller, dément toute relation trouble entre son ex-conseiller et les laboratoires pharmaceutiques entre 1988 et 1990, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France de jeudi. «Non, du temps où il était conseiller technique chargé du médicament (1988-1990, ndlr) dans mon cabinet, il n'y a pas eu de relations troubles avec l'industrie pharmaceutique», affirme M. Evin. A la question de savoir s'il aurait pu se voir remettre des chèques de son conseiller dans le passé, l’actuel Directeur général de l’ARS Ile-de-France assure : «Je n'ai jamais touché le moindre centime de Jérôme Cahuzac. La question ne s'est jamais posée, je n'ai pas fait de la politique pour cela».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...Commenter

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... Commenter

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir