IVG à 100% et pilule gratuite pour les mineures
Brève

IVG à 100% et pilule gratuite pour les mineures

31.03.2013

La pilule contraceptive devient gratuite à partir du dimanche 31 mars pour les jeunes filles âgées de 15 à 18 ans, qui pourront l'obtenir auprès des pharmacies. Cette mesure, appliquée aux pilules de première et deuxième génération et promise par la ministre de la Santé Marisol Touraine, vise à faciliter l'accès à la contraception aux mineures. Elle était inscrite dans le PLFSS voté à l'automne 2012. Elle s'applique également aux stérilets ou aux implants contraceptifs, selon le ministère. Les jeunes filles âgées de 15 à 18 ans pourront désormais se la procurer gratuitement dans les pharmacies après s’être rendu chez un généraliste qui la leur prescrira sur ordonnance. Elles devront ensuite présenter cette ordonnance au pharmacien ainsi que la carte vitale de leurs parents ou une attestation d'affiliation à un régime de sécurité sociale. En théorie, elles pourront conserver l'anonymat si elles le souhaitent en l'indiquant à leur pharmacien. "Un dispositif anonymat est prévu à cet effet avec la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) qui ne fera pas apparaître de décompte sur le relevé" habituel des remboursements, selon le ministère. La prise en charge à 100% devrait entraîner un coût additionnel de 5 millions d'euros, selon l'estimation du gouvernement.

En outre, à partir d’avril, les frais de soins, de surveillance et d’hospitalisation liés à une IVG par voie instrumentale ou médicamenteuse sont intégralement pris en charge par l’assurance maladie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...14

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 14

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir