L’ANSM confirme la poursuite des deux essais sur le baclofène
Brève

L’ANSM confirme la poursuite des deux essais sur le baclofène

28.03.2013

Malgré la survenue de deux décès dans le cadre de l’essai Bacloville, les deux essais cliniques en cours sur le baclofène sont maintenus a annoncé l'Agence du médicament (ANSM) jeudi. Des décès avaient été signalés à l'agence sanitaire, qui relevait début mars que ce n'était malheureusement pas exceptionnel, compte tenu de la fragilité psychique et physique des malades auxquels s'adressait ce type d'essai. L'efficacité du baclofène (Liorésal et génériques) dans la prise en charge de l'alcoolo-dépendance n'a pas été démontrée à ce jour, même si des bénéfices ont été observés chez certains patients, rappelle néanmoins l'ANSM. L'essai Bacloville a été autorisé en avril 2012. Le deuxième essai contrôlé,l'étude Alpadir, initié en milieu hospitalier, a été autorisé en octobre de la même année.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Grand debat

Grand débatLes généralistes ont aussi des choses à dire

Le 15 mars a sonné la fin du Grand débat national lancé en réponse au mouvement social des Gilets jaunes. À l’occasion de cette concertation, l’institut Odoxa, en partenariat avec le groupe Nehs...Commenter

Notation des médecins : l’UFML-S veut mettre fin aux avis anonymes sur Google

Tablette

Google est-il vraiment votre ami ? La question peut se poser quand, en quelques clics, l’un de vos patients — ou un parfait inconnu — peut... 1

Manque de temps, rémunération, sécurité... ce qui freine les généralistes à faire des gardes

Agenda

En parallèle de la publication de son rapport annuel sur la permanence des soins ambulatoire (PDSA), l'Ordre des médecins a commandé à... 2

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir