Trisomie 21 : démission en bloc d’experts gynéco-obstétriciens
Brève

Trisomie 21 : démission en bloc d’experts gynéco-obstétriciens

25.03.2013

Les lacunes éventuelles dans le dépistage de la trisomie 21 inquiètent les obstétriciens. Au point que les 16 membres de la Commission nationale de l'échographie obstétricale et foetale viennent d’annoncer leur démission en bloc le mois dernier. Ils protestent contre l'absence d'évaluation du dépistage prénatal de la trisomie 21 mis en place en 2010, une perspective que l’Agence de biomédecine semble avoir abandonné. «Au delà de ce premier constat, il convient de s'assurer que la réduction du nombre d'amniocentèses n'a pas été préjudiciable à la fiabilité du dépistage», ajoutent-ils. «Nous souhaitons avoir ces données pour savoir si nous ne passons pas à côté de certains cas de trisomie», explique le Pr Jacques Lansac, président démissionnaire de la commission, alors que le nombre d'enfants nés trisomiques a faiblement augmenté en France en 2012, sans qu'on puisse à ce stade savoir pourquoi. «Nous voulons éviter que des parents nous attaquent parce qu'ils ont eu un enfant trisomique, malgré le dépistage», précise le gynécologue.

Depuis 2010, les quelque 800.000 femmes enceintes chaque année en France se voient proposer un dépistage de risque de trisomie 21 au premier trimestre de la grossesse qui associe l'étude de marqueurs sanguins et une échographie destinée à mesurer l'épaisseur de la nuque foetale. Une amniocentèse n'est généralement proposée que si le risque est élevé, à partir de 1/250. Un nouveau test prénatal de diagnostic de la trisomie 21 à travers le sang maternel, le diagnostic prénatal non invasif (DPNI), fait actuellement l'objet d'essais cliniques depuis l'an dernier. Son éventuelle généralisation est l’objet de polémique de la part cette fois des adversaires de l’IVG, alors que les obstétriciens le soutiennent.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Antoine Perrault

Dr Antoine Perrault : « Chez les remplaçants, il y a un véritable problème d'engagement au service de la population »

Antoine Perrault est maire de Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne) depuis 25 ans. La semaine dernière, il faisait partie des édiles qui ont pu interroger le chef de l’État, lors du lancement du Grand...5

Bébés sans bras : trois nouveaux cas suspects dans les Bouches-du-Rhône

.

La liste des cas groupés (aussi appelés "clusters") d'agénésies transverse des membres supérieurs (ATMS) s'allonge. Le journal Le Parisien... 1

Une plainte auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme pour pénurie de Sinemet®

Cour européenne des droits de l'Homme

Suite à l'immense difficulté de se procurer du Sinemet® (lévodopa/carbidopa) pour sa femme qui souffre d'une maladie de Parkinson, un homme... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir