Myofasciite à macrophages : gain de cause pour l’infirmière de Pau
Brève

Myofasciite à macrophages : gain de cause pour l’infirmière de Pau

23.03.2013

Le juge des référés du tribunal administratif de Pau a donné gain de cause à une infirmière qui réclamait la reconnaissance d’une myofasciite à macrophages et son classement comme maladie professionnelle. A compter de 1983, Mme Sempietro avait été soumise à des vaccinations répétées , notamment contre l'hépatite B, comprenant de l'aluminium, obligatoires en tant qu’aide-soignante à l’hôpital d’Oloron-Ste-Marie. Dans cette affaire qui l’oppose à son employeur, elle a obtenu trois expertises médicales rattachant sa maladie aux administrations successives de vaccins adjuvantés sur hydroxydes d'aluminium. Une quatrième expertise conclut en revanche à l'absence de cause «certaine, directe et exclusive». Martine Sempietro, 47 ans, en congé maladie depuis 2006 pour un accident du travail lié à une chute, avait, fin 2012, observé une grève de la faim de 24 jours avec des membres de l'association E3M (malades de la myofasciite à macrophages et leurs proches) pour réclamer une recherche sur l'aluminium dans les vaccins.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Affichage salle d'attente

Une seule affiche à apposer pour informer les patients de vos tarifs à partir de juillet

Pensez-y ! De nouvelles règles pour l'affichage des tarifs au cabinet entreront en vigueur le 1er juillet. Un arrêté du 30 mai 2018 impose à tous les professionnels de santé d'afficher « de façon...4

Des médecins appellent Buzyn à revenir sur le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer

Lettre ouverte à Agnès Buzyn

Le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer, qui doit officiellement entrer en vigueur à partir du 1er août est dénoncé par 194... 3

L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS

Jeux vidéo

Connue depuis longtemps des parents, l'addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue lundi comme maladie par l'Organisation mondiale... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir