Myofasciite à macrophages : gain de cause pour l’infirmière de Pau
Brève

Myofasciite à macrophages : gain de cause pour l’infirmière de Pau

23.03.2013

Le juge des référés du tribunal administratif de Pau a donné gain de cause à une infirmière qui réclamait la reconnaissance d’une myofasciite à macrophages et son classement comme maladie professionnelle. A compter de 1983, Mme Sempietro avait été soumise à des vaccinations répétées , notamment contre l'hépatite B, comprenant de l'aluminium, obligatoires en tant qu’aide-soignante à l’hôpital d’Oloron-Ste-Marie. Dans cette affaire qui l’oppose à son employeur, elle a obtenu trois expertises médicales rattachant sa maladie aux administrations successives de vaccins adjuvantés sur hydroxydes d'aluminium. Une quatrième expertise conclut en revanche à l'absence de cause «certaine, directe et exclusive». Martine Sempietro, 47 ans, en congé maladie depuis 2006 pour un accident du travail lié à une chute, avait, fin 2012, observé une grève de la faim de 24 jours avec des membres de l'association E3M (malades de la myofasciite à macrophages et leurs proches) pour réclamer une recherche sur l'aluminium dans les vaccins.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Strasbourg

À Strasbourg, des généralistes réunis pour une formation, confinés pendant la fusillade

Les médecins du syndicat Agjir, antenne locale alsacienne de ReAGJIR, le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants, réunis mercredi soir à Strasbourg, devaient vivre...Commenter

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir