L’EFS a besoin de sang
Brève

L’EFS a besoin de sang

18.03.2013

L'Etablissement français du sang (EFS) a lancé lundi un appel aux donneurs de sang pour qu'ils se remobilisent après l'épisode neigeux de la semaine dernière, qui a entraîné une baisse de fréquentation des centres de collecte. Dans un communiqué, l'EFS estime que les «conditions climatiques difficiles de ces derniers jours» ont ralenti les dons. Les produits du sang ont une durée de vie limitée (42 jours pour les globules rouges, et 5 jours pour les plaquettes). Et les besoins sont en constante augmentation ces dernières années. Un million de malades sont soignés chaque année en France grâce au don du sang. Dix mille dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades. Pour connaître les lieux de collecte, fixes ou mobiles, l'EFS invite les donneurs à consulter le site internet www.dondusang.net.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

En direct des rencontres de ReAGJIR à Avignon Infirmière en pratique avancée : un métier pensé pour l’hôpital ?

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) feront-ils évoluer la pratique des généralistes ? Les jeunes généralistes ont découvert les contours de la collaboration avec ces futurs professionnels ce...5

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 15

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 8

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir