Fin de vie : un quart des décès survient au domicile
Brève

Fin de vie : un quart des décès survient au domicile

18.03.2013

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) a rendu public, ce lundi, son rapport annuel qui est cette année entièrement consacré à la question de la fin de vie à domicile. Selon l'étude - qui synthétise des données disponibles sur la fin de vie et une enquête de terrain menée en Ile-de-France, Bretagne et Languedoc Roussillon – moins d’un tiers (25,5 %) des décès surviennent effectivement à domicile, alors que plus de huit Français sur dix souhaiteraient « passer leurs derniers instants chez eux ». En effet, si un mois avant le décès, seulement 30 % des patients sont à l’hôpital, la veille du décès c’est le cas de plus de 60 % des personnes. Dans le maintien à domicile, l’entourage joue « un rôle essentiel ». Mais c’est aussi le système de santé français qui « trop complexe », n’est pas adapté à la réalité de la fin de vie, toujours selon le rapport. En particulier, les attentes vis-à-vis des généralistes sont considérées comme « irréalistes » par l’ONFV qui déplore « un réel manque de formation ». À peine 2,5 % des médecins généralistes ont été formés aux soins palliatifs et ces derniers ne sont impliqués que dans une à trois situations de fin de vie chaque année. Enfin l’ONFV recommande de renforcer le rôle de ressource de l’hôpital pour les acteurs de soins palliatifs à domicile. Trop souvent, en effet, le « manque d’anticipation » se traduit par des « hospitalisations en urgence ». En 2010, près de la moitié des patients décédés à la suite d’une hospitalisation pour soins palliatifs sont passés par un service d’urgence.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Nouvelles recos sur l'autisme : des outils de détection pour un diagnostic dès 18 mois

La Haute Autorité de Santé vient de publier de nouvelles recommandations sur le repérage, le diagnostic et l’évolution du trouble du spectre de l’autisme (TSA).  Les dernières recommandations sur...1

En Eure-et-Loir, des pharmaciens contestent l'autorisation d'une généraliste à délivrer des médicaments

Médicaments

Depuis 2014, le Dr Élodie Venot-Goudeau, qui exerce à Civry (Eure-et-Loir), est autorisée à délivrer des médicaments à sa patientèle. Comme... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir