Fin de vie : un quart des décès survient au domicile
Brève

Fin de vie : un quart des décès survient au domicile

18.03.2013

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) a rendu public, ce lundi, son rapport annuel qui est cette année entièrement consacré à la question de la fin de vie à domicile. Selon l'étude - qui synthétise des données disponibles sur la fin de vie et une enquête de terrain menée en Ile-de-France, Bretagne et Languedoc Roussillon – moins d’un tiers (25,5 %) des décès surviennent effectivement à domicile, alors que plus de huit Français sur dix souhaiteraient « passer leurs derniers instants chez eux ». En effet, si un mois avant le décès, seulement 30 % des patients sont à l’hôpital, la veille du décès c’est le cas de plus de 60 % des personnes. Dans le maintien à domicile, l’entourage joue « un rôle essentiel ». Mais c’est aussi le système de santé français qui « trop complexe », n’est pas adapté à la réalité de la fin de vie, toujours selon le rapport. En particulier, les attentes vis-à-vis des généralistes sont considérées comme « irréalistes » par l’ONFV qui déplore « un réel manque de formation ». À peine 2,5 % des médecins généralistes ont été formés aux soins palliatifs et ces derniers ne sont impliqués que dans une à trois situations de fin de vie chaque année. Enfin l’ONFV recommande de renforcer le rôle de ressource de l’hôpital pour les acteurs de soins palliatifs à domicile. Trop souvent, en effet, le « manque d’anticipation » se traduit par des « hospitalisations en urgence ». En 2010, près de la moitié des patients décédés à la suite d’une hospitalisation pour soins palliatifs sont passés par un service d’urgence.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 1

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir