Fin de vie : un quart des décès survient au domicile
Brève

Fin de vie : un quart des décès survient au domicile

18.03.2013

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) a rendu public, ce lundi, son rapport annuel qui est cette année entièrement consacré à la question de la fin de vie à domicile. Selon l'étude - qui synthétise des données disponibles sur la fin de vie et une enquête de terrain menée en Ile-de-France, Bretagne et Languedoc Roussillon – moins d’un tiers (25,5 %) des décès surviennent effectivement à domicile, alors que plus de huit Français sur dix souhaiteraient « passer leurs derniers instants chez eux ». En effet, si un mois avant le décès, seulement 30 % des patients sont à l’hôpital, la veille du décès c’est le cas de plus de 60 % des personnes. Dans le maintien à domicile, l’entourage joue « un rôle essentiel ». Mais c’est aussi le système de santé français qui « trop complexe », n’est pas adapté à la réalité de la fin de vie, toujours selon le rapport. En particulier, les attentes vis-à-vis des généralistes sont considérées comme « irréalistes » par l’ONFV qui déplore « un réel manque de formation ». À peine 2,5 % des médecins généralistes ont été formés aux soins palliatifs et ces derniers ne sont impliqués que dans une à trois situations de fin de vie chaque année. Enfin l’ONFV recommande de renforcer le rôle de ressource de l’hôpital pour les acteurs de soins palliatifs à domicile. Trop souvent, en effet, le « manque d’anticipation » se traduit par des « hospitalisations en urgence ». En 2010, près de la moitié des patients décédés à la suite d’une hospitalisation pour soins palliatifs sont passés par un service d’urgence.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir