Les trois généralistes de Metz mis en examen et suspendus
Brève

Les trois généralistes de Metz mis en examen et suspendus

15.03.2013

Plaçés en garde à vue mercredi, trois généralistes de Metz ont été mis en examen ce vendredi pour «aide à l’usage de stupéfiants, infraction au règlement du commerce et de l’emploi de substances vénéneuses et escroquerie à l’Assurance maladie». La mise en examen des trois médecins a été assortie d’une interdiction provisoire d’exercice. «C’est une affaire regrettable et catastrophique pour l’image des médecins», a expliqué le procureur de Metz, Pierre-Yves Couilleau au generaliste.fr. Le magisrat avance que jusqu’à 48 boîtes de subutex auraient été délivrées quotidiennement à un seul patient sur une période de six mois. Des ordonnances auraient aussi été prescrites à des patients non toxicomanes. Fait encore plus grave selon le procureur, deux des médecins auraient prescrit du Subutex et du Skénan à un même patient. Le montant total des prescriptions et des consultations a été chiffré à deux millions d’euros sur deux ans. Un des praticiens aurait touché jusqu’à 52 000 euros, soit environ 2 000 euros par mois, souligne le procureur. «Nous sommes face à un scandale absolu. Quelle lecture ces médecins font-ils encore de leur serment d’Hyppocrate ? », s’interroge le procureur. De nouvelles investigations devraient se poursuivre afin de déterminer l’implication et le rôle d’autres protagonistes dans cette affaire.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ROSP

4 522 euros de ROSP clinique en moyenne pour les généralistes (-7 %) : la clause de sauvegarde amortit le choc

Les résultats de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) new-look viennent de tomber. Comme le laissait présager la grogne des syndicats contre cette nouvelle formule issue de la...Commenter

Agacé par le départ inopiné de confrères, un généraliste réclame un encadrement plus strict de la fin d'activité

Arrêt d'activité

Deux poids, deux mesures pour la médecine libérale ? Le Dr Nicolas Thual, généraliste à Brehan (Morbihan), s’interroge. Dans son secteur,... 26

Buzyn veut un tiers payant généralisable fin 2019, les médecins refusent toujours toute obligation

TPG

Le ministère de la Santé attendait la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour fixer le calendrier de... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir