Subutex: trois généralistes en garde à vue à Metz
Brève

Subutex: trois généralistes en garde à vue à Metz

13.03.2013

Trois médecins généralistes de Metz ont été placés en garde à vue mercredi, soupçonnés d'avoir prescrit complaisamment des produits de substitutions à l'héroïne à des dizaines de patients. Une enquête avait été ouverte en avril 2012, après l'arrestation de plusieurs toxicomanes qui revendaient du Subutex. «Lorsque nous les avions questionnés, ils nous avaient expliqué que Metz était connu comme un lieu où certains médicaments étaient prescrits facilement par plusieurs médecins», explique le procureur de Metz, Pierre-Yves Couilleau. Après des recoupements avec les fichiers de la cpam, les enquêteurs de la police judiciaire de Metz et du Groupement d'intervention régional, en charge du dossier, ont considérés suspectes des ordonnances délivrées par ces trois généralistes.

Apparemment, certains patients se seraient fait prescrire 1.800 boîtes de Subutex en un an : «Certains médecins, sur deux ans, ont prescrit 16.000 boîtes sans qu'on puisse mettre en face un nombre de patients cohérent», souligne le magistrat. Il est également reproché à ces généralistes d'avoir délivré plusieurs ordonnances à une seule personne qui disposait de plusieurs Cartes vitale, en facturant autant de consultations que de prescriptions. «Les médicaments étaient ensuite revendus 10 euros la boîte de Subutex, 20 euros la boîte de Skénan», indique le juge Couilleau. Le parquet semble sûr de son fait dans cette affaire : «beaucoup ont fait le "voyage de Metz", le lieu où l'on pouvait à peu de frais se fournir,» avance-t-il, soulignant aussi que l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) avait noté que la Moselle est le premier département français pour le nombre de boîtes vendues de Subutex pour 100 habitants.

Si l’implication des trois généralistes metzins était confirmé, il s’agirait de la troisième affaire de fraude massive depuis le début de l’année 2012, après la mise en cause de praticiens en région Paca, puis dans l’Essonne.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 8

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir