Lancement d’une vaste enquête épidémiologique en France
Brève

Lancement d’une vaste enquête épidémiologique en France

07.03.2013

L'Inserm et l'Assurance maladie donnent jeudi le coup d’envoi d’une des plus grandes enquêtes épidémiologiques et de santé publique française après Nutrinet, qui prévoit de suivre 200.000 volontaires de 18 à 69 ans, pour comprendre ce qui favorise le vieillissement, les maladies chroniques ou encore pour mieux recenser les risques professionnels. Le projet "Constances" (CONSulTANts des Centres d'Examens de Santé) lancé en 2009 a d'abord connu une phase pilote avec près de 4.000 participants. Il regroupe à présent déjà plus de 14.000 volontaires. Ce projet, placée sous la responsabilité de Marie Zins, a pour objectif de constituer une base de données nationale sur une quarantaine de projets (vieillissement, diabète...). Quatre thèmes seront particulièrement suivis : les risques professionnels, le vieillissement, les inégalités sociales de santé et les problèmes spécifiques de la santé des femmes. Les participants recrutés par tirage au sort reçoivent une lettre leur proposant de participer à cette cohorte. A leur entrée dans ce groupe, ils bénéficient d'un bilan de santé complet dans les Centres d'examens de santé de la sécurité sociale, qui sera répété tous les 5 ans. Ils répondent ensuite régulièrement à des questionnaires sur leur profession, leur mode de vie (alimentation, consommation d'alcool ou de tabac, sexualité ...), leur état de santé et leur environnement. Ces informations sont appariées avec les données de soins ou d'hospitalisation de l'Assurance maladie et de la Cnav pour leur trajectoire professionnelle. Des échantillons de sang et d'urine seront conservés en vue de la création future d'une "biobanque". Des tests permettront de mesurer les fonctions intellectuelles et la mémoire à partir de 45 ans. Les données de géolocalisation permettront en outre de croiser les données de santé avec des caractéristiques locales (pollution, antenne-relais de téléphonie mobile...).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ordinateur

17 000 généralistes pré-inscrits de force à un DPC, l'ANDPC rassure et sanctionne

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il n’avait jamais pris une telle ampleur. Le week-end dernier, 17 000 généralistes ont reçu un email les informant qu’ils avaient été pré-inscrits à une action...4

Prescription en pharmacie, médecin traitant désigné : la CSMF fustige la « frénésie réglementaire » des députés

Conf CSMF

« La plupart des députés connaissent très très mal nos affaires, ils racontent n'importe quoi », « on a vu des amendements très variés, (…)... 1

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

NC

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre... 2

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir