Justice : mort tragique après erreur de groupe sanguin
Brève

Justice : mort tragique après erreur de groupe sanguin

07.03.2013

Le ministère public a requis mercredi des amendes à l'encontre de deux médecins et de l'hôpital de Morlaix qui comparaissent devant le tribunal correctionnel de Brest pour homicide involontaire après le décès d'un patient transfusé avec un mauvais groupe sanguin au centre hospitalier. Hospitalisé en juin 2004, le patient, âgé de 67 ans, avait été transfusé avec le groupe sanguin d'un autre malade après une erreur de dossier médical dû à une homonymie. Une amende de 2.000 euros a été réclamée contre l'interne de service qui avait rédigé de façon incomplète l'ordonnance prescrivant la transfusion. Le parquet lui reproche «une absence de suivi de l'ordonnance, une légèreté confondante, et un vrai défaut de vigilance». 5.000 euros ont été requis contre le médecin coordonnateur qui ne s'était pas déplacé au chevet du patient alors qu'il présentait des signes de détresse. Enfin le parquet a requis 15.000 euros d'amende contre le centre hospitalier pour des «défaillances fautives» concernant l'accès aux dossiers des patients. La substitut du procureur a cependant palidé la relaxe pour les trois infirmières et les deux techniciennes de laboratoire. Le procès s'achèvera jeudi.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir