Le certificat de décès électronique plus fiable que le papier
Brève

Le certificat de décès électronique plus fiable que le papier

05.03.2013

Une étude publiée dans le Bulletin Epidémiologique hebdomadaire du 5 mars montre que les certificats de décès électroniques sont mieux remplis que les certificats papier. Cette étude a analysé plus de 500 000 certificats de décès français reçus en 2010, dont 5% étaient sous forme électronique. Ces derniers contiennent plus de causes déclarées que les certificats papier (+19% chez les moins de 65 ans et +12% chez les plus de 65 ans), le principe général de codage y est plus souvent appliqué (respectivement +2% et +6%) et la proportion de certificats imprécis est inférieur de 51%. « La mise en évidence d’une amélioration de la qualité en passant de la procédure papier à la procédure électronique apporte un argument supplémentaire au déploiement de la certification électronique en France », indiquent les auteurs. Il y a un an, une précédente étude du BEH montrait que les médecins n’étaient pas nombreux à utiliser le certificat de décès électronique.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir