Le Leem veut muscler la Charte de la visite médicale
Brève

Le Leem veut muscler la Charte de la visite médicale

01.03.2013

Le Leem (Les entreprises du médicament) a décidé de remettre en chantier la charte de la visite médicale. Son président, Hervé Gisserot a annoncé vendredi 1er mars qu’il avait «réactivé le 12 février le groupe de travail qui avait été constitué à l’époque des Asises du médicament.» Le patron des patrons de l’industrie pharmaceutique, récemment élu à cette fonction, a insisté sur l’ampleur de la refonte qu’il souhaite pour la VM : «J’ai conscience que certaines images ont la vie dure et qu’il existe une soupçon de conflit entre l’activité promotionnelle qui est celle des visiteurs médicaux et leurs responsabilités en termes d’information et de pharmacovigilance. Ce soupçon doit être levé une bonne fois pour toutes.» Hervé Gisserot indique qu’il a «demandé à ce groupe de travail de faire preuve d’ambition», pour que Le leem puisse faire en avril des propositions concrètes à dominique Giorgi, président du CEPS. Selon le président du Leem, la révision de la Charte de la visite médicale mise en place depuis 2004, pourrait notamment aménager un droit d’alerte pour des réseaux de professionels de santé sentinelles en cas de dérive, ains qu’élargir la certification de la VM « au discours oral tenu aux médecins».

Le président du Leem a fait cette annonce à l’occasion du bilan des un an du Comité de déontovigilance des entreprises du médicament (Codeem) institué suite à l’affaire Mediator. En douze mois, cette instance s’est réunie douze fois, a émis trois recommandations destinées au Leem, a donné quatre avis individuels dont l’un à la demande de l’ANSM et a conduit deux médiations à la demande d’adhérents du Leem. Selon son président, Yves Médina, conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes, le Codeem mène actuellement un programme de sensibilisation aux règles déontologiques à destination des industriels du médicament. Mais Yves Médina, comme Hervé Gisserot, souhaiteraient que le Codeem soit davantage saisi à l’avenir.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir