Le Leem veut muscler la Charte de la visite médicale
Brève

Le Leem veut muscler la Charte de la visite médicale

01.03.2013

Le Leem (Les entreprises du médicament) a décidé de remettre en chantier la charte de la visite médicale. Son président, Hervé Gisserot a annoncé vendredi 1er mars qu’il avait «réactivé le 12 février le groupe de travail qui avait été constitué à l’époque des Asises du médicament.» Le patron des patrons de l’industrie pharmaceutique, récemment élu à cette fonction, a insisté sur l’ampleur de la refonte qu’il souhaite pour la VM : «J’ai conscience que certaines images ont la vie dure et qu’il existe une soupçon de conflit entre l’activité promotionnelle qui est celle des visiteurs médicaux et leurs responsabilités en termes d’information et de pharmacovigilance. Ce soupçon doit être levé une bonne fois pour toutes.» Hervé Gisserot indique qu’il a «demandé à ce groupe de travail de faire preuve d’ambition», pour que Le leem puisse faire en avril des propositions concrètes à dominique Giorgi, président du CEPS. Selon le président du Leem, la révision de la Charte de la visite médicale mise en place depuis 2004, pourrait notamment aménager un droit d’alerte pour des réseaux de professionels de santé sentinelles en cas de dérive, ains qu’élargir la certification de la VM « au discours oral tenu aux médecins».

Le président du Leem a fait cette annonce à l’occasion du bilan des un an du Comité de déontovigilance des entreprises du médicament (Codeem) institué suite à l’affaire Mediator. En douze mois, cette instance s’est réunie douze fois, a émis trois recommandations destinées au Leem, a donné quatre avis individuels dont l’un à la demande de l’ANSM et a conduit deux médiations à la demande d’adhérents du Leem. Selon son président, Yves Médina, conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes, le Codeem mène actuellement un programme de sensibilisation aux règles déontologiques à destination des industriels du médicament. Mais Yves Médina, comme Hervé Gisserot, souhaiteraient que le Codeem soit davantage saisi à l’avenir.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Rosp new-look : après les couacs, les généralistes redoutent une baisse de leur prime en 2018

Retards, visites des délégués de l'assurance maladie, interrogations face aux nouveaux indicateurs… La validation de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) a relevé cette année du...Commenter

À mi-parcours, les élections ordinales boudées par les médecins

Urne

Un clip de présentation moderne, un bulletin d'information spécifique et même un concours de candidatures (fictives) à succès sur les... Commenter

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir