Fukushima : Greenpeace et le Japon critiquent l’OMS
Brève

Fukushima : Greenpeace et le Japon critiquent l’OMS

01.03.2013

L’étude publiée jeudi par l'OMS concluant à des risques de cancer plus élevé au voisinage de la centrale nucléaire de Fukushima ne fait pas l’unanimité. Greenpeace estime que le rapport «sous-estime honteusement l'impact des premières radiations de la catastrophe de Fukushima sur les personnes présentes à l'intérieur de la zone d'évacuation d'un rayon de 20 kilomètres, et qui n'ont pas été capables de partir rapidement», selon les termes du Dr Rianne Teule, expert de l’ONG en matière de radiation nucléaire. Selon Greenpeace, «ce rapport est à considérer comme une déclaration politique pour protéger l'industrie nucléaire et non pas comme un travail scientifique axé sur la santé des personnes».

A l’inverse, les autorités japonaises trouvent alarmistes le rapport de l’OMS. Le gouvernement japonais a contesté vendredi ses conclusions : «Ces calculs ont été basés sur l'hypothèse que les gens ont continué de vivre dans cette zone et de manger de la nourriture interdite. Mais ce n'est pas le cas», a expliqué à l'AFP un responsable du ministère de l'Environnement, qui souligne que les experts étaient toujours «divisés sur la manière de calculer l'impact d'une exposition à long terme à de faibles doses radioactives». «Il est erroné de croire que les résidents (proches de la centrale) vont développer des cancers dans ces proportions», a-t-il ajouté.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir