Bruxelles défend son projet anti tabac devant les eurodéputés
Brève

Bruxelles défend son projet anti tabac devant les eurodéputés

25.02.2013

Devant des eurodéputés pour certains inquiets des conséquences de la réforme en terme d’emploi, ils étaient venus à deux au Parlement Européen pour défendre cette réforme. «Nous voulons réduire le nombre de fumeurs et cette proposition vise à rendre le tabac le moins attrayant possible, surtout pour les jeunes», a expliqué le commissaire chargé de la Santé. Tonio Borg a par ailleurs souligné l’intérêt économique de son projet : «les recettes de l'industrie du tabac, de l'ordre de 20 milliards d'euros par an, sont très inférieures aux dépenses supportées par les Etats pour le traitement des maladies et la perte d'activité économique consécutive aux arrêts de travail». De son côté, le ministre irlandais de la Santé, James Reilly, dont le pays assure la présidence de l’UE a renchéri : «Nous sommes contre le fait de fumer, pas contre les fumeurs. Nous n'allons pas interdire de fumer dans les voitures, mais on doit éviter de le faire dans un véhicule en présence d'enfants».

Après avoir présenté en décembre des recommandations de lutte contre le tabac, la Commission européenne doit encore faire approuver par le Parlement et par les Etats membres ses propositions de réforme, qui préconisent notamment de couvrir 75% des surfaces des paquets de cigarettes, des deux côtés, avec des avertissements imagés sur les dangers du tabac et d'interdire les arômes forts, type menthol.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...1

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir