Allopurinol : l’ANSM écrit aux médecins
Brève

Allopurinol : l’ANSM écrit aux médecins

25.02.2013

L'agence du médicament (ANSM) vient d’adresser un courrier aux médecins et pharmaciens pour les alerter sur les risques de l'allopurinol utilisé contre la goutte. L’agence évoque des effets indésirables cutanés graves, parfois fatals, qui surviennent le plus souvent au cours des deux premiers mois de traitement. L'analyse de l’ANSM a mis en évidence «une incidence élevée, estimée en moyenne à 1 cas pour 2.000 nouveaux patients traités, des toxidermies graves à l'allopurinol : syndromes de Lyell, de Stevens-Johnson et syndromes d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS).

Sur la période 2008-2010, 60 % des cas signalés étaient jugés évitables «du fait d'une indication non justifiée», constate l’Agence. Elle note également un non-respect de l'adaptation des doses à l'état de la fonction rénale dans environ la moitié des cas, ainsi qu'une utilisation hors AMM fréquente. Dans son courrier aux prescripteurs, l’Agence déplore enfin une prise en charge retardée «due à une méconnaissance de ce risque par les professionnels de santé et les patients.» Or, souligne-t-elle, l'arrêt rapide du traitement est à l'origine d'un meilleur pronostic de ces effets indésirables.

L'ANSM rappelle donc aux professionnels de santé la nécessité de bien respecter les indications et par conséquent de ne pas l'instaurer en cas d'hyperuricémie non accompagnée de symptômes. Elle conseille aussi d’«augmenter progressivement les doses» et d’informer les patients de la nécessité d’arrêter immédiatement ce traitement en cas de survenue d’une éruption cutanée ou d’autres signes d’hypersensibilité : atteinte des muqueuses oculaire, buccale ou génitale, fièvre, ganglions, érosion cutanée. La notice du médicament a été modifiée, annonce-t-elle.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...11

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir