Le gouvernement veut développer maisons et centres de santé dans les banlieues
Brève

Le gouvernement veut développer maisons et centres de santé dans les banlieues

20.02.2013

Le gouvernement entend développer les maisons de santé et les centres de santé dans les banlieues difficiles. L’orientation figure parmi les 27 mesures arrêtées mardi par Jean-Marc Ayrault au tître de le politique à la ville. Le Comité interministériel à la ville que le premier ministre a présidé a en effet posé le constat que l’état de santé des populations des zones sensibles était moins bon que la moyenne. Sur la baxe des travaux de l’observatoire des Zones Urbaines sensibles (ZUS) le CIV a souligné qu’un tiers des habitants se considère en mauvaise santé contre 27% dans les agglomérations environnantes et que «les phénomènes de surpoids et d’obésité, ainsi que de mauvaise santé bucco-dentaire, y sont plus fréquents et un tiers des femmes déclarent souffrir de maladies chroniques.» Un constat qui tranche avec la sous densité médicale qui affecte les "quartiers" : deux fois moins importante qu’ailleurs, en particulier pour les médecins spécialistes et les infirmiers, selon le CIV. «Dans les quartiers, plus qu’ailleurs, la question de l’accès aux soins est posée. On parle des déserts médicaux dans le secteur rural, mais c’est aussi dans les secteurs urbains, ou péri urbains, que cette question doit être traitée,» estime le Premier ministre. Comme pour la plupart des autres priorités annoncées mardi, le développement des maisons et centres de santé n’a pas fait l’objet de chiffrages budgétaires. On ignore notamment si elles seront financées sur les crédits du ministère de la Santé ou si elles feront partie crédits spécifiques du ministère de la Ville. La question de l’accès aux soins des populations démunies est soulevée depuis plusieurs mois par les maires de l’association "Ville et banlieue". Et le dossier sera ouvert encore une fois cette semaine, puisque la sénatrice (EELV) de Seine-Saint Denis, Aline Archimbaud, doit présenter jeudi une proposition de loi en ce sens.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Vincent Renard

[VIDEO] Congrès des généralistes enseignants « L'injonction d'obligation vaccinale fait le lit des mouvements antivaccins », selon le patron du CNGE

Congrès du CNGE jour 2. La grande plénière d'aujourd'hui est consacrée à un sujet qui agite l’opinion publique, le monde médical et le collège des généralistes enseignants : l’extension de l...1

[Vidéo] Une greffe de peau sur 95% du corps entre vrais jumeaux

Pr Maurice Mimoun

Ce n’est pas la première fois que l’on effectue une greffe de peau entre jumeaux homozygotes, mais jamais, une telle opération n’avait été... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 3

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir