| Le Généraliste
Brève

18.02.2013

«Le Royaume-Uni est le gros de l'Europe», souligne The Academy of Medical Royal Colleges. Cette organisation qui représente quelque 220.000 praticiens - des chirurgiens aux généralistes- a donc présenté lundi des recommandations pour en finir «l'épidémie d'obésité» Outre-Manche. Un quart des adultes britanniques sont en effet obèses selon les dernières enquêtes, un chiffre qui pourrait doubler d'ici 2050, et deux tiers sont en surpoids. Pour renverser la vapeur, les médecins britanniques préconisent de taxer les sodas, d’interdire l’implantation de nouveaux fast-foods à proximité des écoles. Ces dernières devraient en outre être tenus de servir "des repas équilibrés" dans leurs cantines, des exigences qui devraient aussi s'appliquer aux hôpitaux, où les distributeurs de friandises et boissons devraient être proscrits.L'Acadamie souhaite par ailleurs l'interdiction des publicités pour les aliments trop riches en graisses saturées, sucre et sel après 21H00 et un étiquetage clair des produits avec le nombre de calories, lisible par les enfants et les adolescents.Elle préconise que des conseils soient fournis aux nouveaux parents sur la manière de nourrir leurs enfants.La Fédération de l'alimentation et des boissons, qui représente les fabricants, a minimisé la portée de ce rapport, estimant qu'il "apportait peu dans un important débat".L'Académie promet, elle, qu'il marque le début d'une campagne où ses membres feront "tout ce qui est en leur pouvoir" pour promouvoir ces changements. na/jmi/ahu

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir