La PMA pour les lesbiennes, «légitime» pour Christiane Taubira
Brève

La PMA pour les lesbiennes, «légitime» pour Christiane Taubira

13.02.2013

A peine le texte sur le "mariage pour tous" voté mardi en première lecture par les députés, que la ministre de le Justice prépare la deuxième phase. La PMA voulue par les couples de lesbiennes est une «demande légitime», a affirmé mardi lChristiane Taubira, sur France 2, soulignant cependant que «c'est un sujet très lourd, avec de lourdes conséquences et qui doit être traité en tant que tel». La ministre a indiqué avoir fait connaître dès le mois de septembre sa position au président François Hollande, mais qu'elle s'était abstenue jusqu'à aujourd'hui de l'exposer publiquement pour «éviter de participer au brouillage du texte que nous présentons».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir