Réforme : Ayrault précise la feuille de route de Touraine
Brève

Réforme : Ayrault précise la feuille de route de Touraine

08.02.2013

Jean-Marc Ayrault était ce vendredi au CHU de Grenoble pour donner le coup d'envoi à la "stratégie nationale de santé" du gouvernement. Accompagné de la ministre de la Santé Marisol Touraine, le Premier ministre a annoncé la nomination d’un « comité de sages » qui sera chapeauté par l’ancien DG de l’AP-HP et membre du Collège de la HAS, Alain Cordier. Ce groupe restreint contiendra en son sein Pierre de Haas, généraliste à la maison de santé de Point d’Ain (Ain) et président de la Fédération française des maisons et pôles de santé.

L’objectif n° 1 de la stratégie gouvernementale est la réorganisation du système de santé autour d’une « médecine de parcours qui repose sur la coopération des professionnels et l’implication des patients », notamment sur les «professionnels de premier recours». Les déserts médicaux ont également été cités par le Premier ministre comme une de ses priorités. Au lendemain de la présentation par le Sénat d’un rapport explosif qui prône la coercition pour les jeunes médecins, Jean-Marc Ayrault laisse d’ailleurs planer une certaine ambiguïté sur ses intentions : « une réflexion doit s’engager pour rapprocher la formation et les besoins ». Quant à l’hôpital, le gouvernement attend qu’Édouard Couty remette « dans les tout prochains jours » son rapport dans les mains de Marisol Touraine. Après avoir évoqué l’affaire Mediator et celle des prothèses PIP (mais sans évoquer la polémique autour des pilules de troisième génération et de Diane 35), le premier ministre n’a pas oublié de charger la feuille de route de Marisol Touraine de l’amélioration de la pharmacovigilance. Jean-Marc Ayrault souhaite enfin qu’« une réflexion soit menée » sur l’administration de la santé devenue, selon lui, « un archipel, avec autour de l’État central une myriade d’agences sanitaires et de caisses ». Pendant ses voeux à la presse la ministre de la Santé s’était déjà fixé l’objectif de la réorganiser.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...12

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 5

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir