Les ados toujours plus accros à leur portable
Brève

Les ados toujours plus accros à leur portable

24.01.2013

Une enquête dans des lycées et des centres de formation de la région PACA, rendue publique jeudi par l'Association Santé Environnement France (ASEF) qui regroupe 2.500 médecins montre que l’utilisation du portable commence avant l'âge de 14 ans pour 75% des adolescents et même avant l'âge de 10 ans pour un tiers d'entre eux. 58% ont entendu dire qu'il ne fallait pas garder son téléphone sur soi, 44% qu'il ne fallait pas dormir avec son téléphone allumé à côté, mais seulement 15% connaissent l'intérêt d'un kit mains-libres. Une grande majorité (85%) préfère envoyer des courts messages plutôt que de passer des appels, ce qui n'empêche pas 42% d'entre eux de passer plus d'une demi-heure au téléphone par jour.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Affichage salle d'attente

Une seule affiche à apposer pour informer les patients de vos tarifs à partir de juillet

Pensez-y ! De nouvelles règles pour l'affichage des tarifs au cabinet entreront en vigueur le 1er juillet. Un arrêté du 30 mai 2018 impose à tous les professionnels de santé d'afficher « de façon...4

Des médecins appellent Buzyn à revenir sur le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer

Lettre ouverte à Agnès Buzyn

Le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer, qui doit officiellement entrer en vigueur à partir du 1er août est dénoncé par 194... 3

L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS

Jeux vidéo

Connue depuis longtemps des parents, l'addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue lundi comme maladie par l'Organisation mondiale... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir