Le surpoids majore le risque de décès sur la route
Brève

Le surpoids majore le risque de décès sur la route

22.01.2013

Les conducteurs obèses sont plus susceptibles de mourir lors d'une collision sur la route par rapport aux personnes de poids normal, selon une étude élaborée à partir de données d'accidents de la route aux États-Unis et publiée mardi dans la revue britannique Emergency Medicine Journal. Les chercheurs américains qui ont conduit l'étude expliquent ce risque accru par la moins bonne santé des personnes en surpoids et aussi par un moins bon fonctionnement du mécanisme des ceintures de sécurité pour les obèses, selon le British Medical Journal (BMJ). Pour arriver à ce constat, les chercheurs de l'Université de Californie (Berkekey) et de West Virginia ont eu l'idée d'exploiter les données d'un système national américain d'enregistrement des accidents de la route, avec plus de 57.000 collisions répertoriés de 1996 à 2008. Ils se sont concentrés sur les accidents entre voitures particulières où l'impact a été violent et a entraîné la mort d'au moins un conducteur. L'analyse a montré que le risque de décès augmentait avec l'obésité du conducteur, selon la classification de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Au niveau I d'obésité, les conducteurs obèses ont 21% de risque en plus de mourir dans un accident par collision par rapport aux conducteurs avec un poids normal. Au niveau II, le risque supplémentaire est de 51% et au niveau III, le risque est 80% plus élevé.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 1

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir