Escroquerie : prison avec sursis pour une infirmière du Val-de-Marne
Brève

Escroquerie : prison avec sursis pour une infirmière du Val-de-Marne

19.01.2013

Une infirmière libérale a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Créteil à 18 mois de prison avec sursis pour avoir escroqué la CPAM du Val-de-Marne à qui elle devra verser 220.000 euros de dommages et intérêts. Valérie Parrot, 47 ans, installée à Limeil-Brévannes était soupçonnée de surfacturations, d'actes commis par des tiers ou fictifs et de doubles télétransmissions entre 2007 et 2010. A l'audience, elle avait justifié un chiffre d'affaires hors norme par une activité surhumaine, déclarant travailler sept jours sur sept, 20 à 21 heures par jour. Ce rythme lui permettait de soigner jusqu'à une soixantaine de patients quotidiennement et de s'assurer un revenu mensuel de 8.000 à 10.000 euros, a-t-elle assuré.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...9

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir