Pollution : les petites particules particulièrement néfastes pour la santé
Brève

Pollution : les petites particules particulièrement néfastes pour la santé

08.01.2013

La pollution atmosphérique est néfaste pour la santé, même à de faibles niveaux de pollution. Il n’existe en effet pas de seuil en deçà duquel aucun impact n’est observé. Telle est la conclusion de diverses études françaises et européennes (notamment les études Apheis et Aphekom), présentées dans le BEH du 8 janvier 2013. Les dernières études internationales ont mis en lumière le rôle particulièrement néfaste des particules fines (PM2,5) qui sont surtout émises par le trafic routier, et leur implication dans l’apparition ou l’aggravation de maladies respiratoires et cardiovasculaires. Les nouvelles directives européennes sur la qualité de l’air, prévues en 2013 devraient tenir compte de ces éléments pour « élaborer des politiques efficaces et fondées sur des faits », précise dans l’edito du BEH Michal Krzyzanowski (Centre européen de l’environnement et de la santé de l’OMS, bureau régional de l’OMS pour l’Europe, Bonn, Allemagne).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir