L’idée d’une "salle de shoot" gare du Nord fait débat
Brève

L’idée d’une "salle de shoot" gare du Nord fait débat

05.01.2013

Son implantation n'est pas encore décidée, mais la salle de consommation de drogue qui devrait voir le jour près de la gare du Nord à Paris divise les riverains. Autour de la gare et de l'hôpital Lariboisière, les toxicomanes sont plusieurs centaines, souvent en grande précarité. Rue de Maubeuge, drogués et dealers gravitent autour d'un échangeur de seringues installé près de la sortie du RER. C'est pour ces toxicomanes de rue que le gouvernement veut expérimenter une salle, afin qu'ils consomment leurs produits sous supervision de personnels de santé. Médecins du Monde (MDM) et l'association Gaïa ont mis en place une structure mobile d'aide à l'injection pour les drogués, présenté par Le Généraliste en octobre. Un projet pour lequel la ville de Paris a voté une subvention de 38.000 euros.

Le maire du 10e, Rémi Féraud milite depuis longtemps pour l'implantation d'une salle de consommation à moindre risque (SCMR). A l’inverse, Déborah Pawlik, déléguée adjointe UMP de la 5e circonscription, s’inquiète et dénonce "l'absence de concertation avec les habitants" dans un quartier "où la sécurité est déjà l'objet de nombreux problèmes". Après l'injection, "les toxicomanes se retrouveront sur la voie publique, ils ne seront pas gardés dans la salle jusqu'à ce qu'ils redescendent", craint aussi Mme Pawlik. Jean-Claude Aron, président de l'association de quartier Franz-Liszt s'inquiète quant à lui d'une implantation à proximité d'une école ou du lycée Lamartine. Il souhaite plutôt, "une salle située dans un milieu fermé comme l'enceinte de l'hôpital". "Si ça doit pourrir l'existence des résidents", il promet, tout comme une autre association "Vivre gare du Nord", une "forte mobilisation".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 10

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir