| Le Généraliste
Brève

03.01.2013

Un Ukrainien est accusé d'avoir organisé le départ de six de ses compatriotes vers l’Équateur, le Costa Rica et le Sri Lanka, où ils ont vendu leur rein, et risque jusqu'à 12 ans de prison, a annoncé jeudi le parquet de la région ukrainienne de Ternopil (ouest). Habitant de cette région, l'homme recrutait de jeunes personnes en bonne santé mais avec de "graves problèmes financiers" et organisait leur départ, légal, chez ses "complices" à l'étranger, a précisé le parquet dans un communiqué. Les prélèvements d'organes étaient réalisés dans des centres médicaux en Equateur, au Costa Rica et au Sri Lanka où les donneurs recevaient une rémunération de 10.000 dollars, a ajouté cette même source. Le suspect, dont les services lui rapportaient 2.000 dollars par donneur, a été placé en détention et risque jusqu'à 12 ans de prison, selon le parquet qui vient de transférer son dossier au tribunal. Plusieurs anciennes républiques soviétiques, en particulier la Moldavie et l'Ukraine, ont été la cible de trafiquants d'organes et d'êtres humains à la suite du démembrement de l'URSS et de l'effondrement de l'économie qui a suivi.En octobre dernier, le service ukrainien de sécurité avait annoncé avoir ouvert une enquête contre quatre employés d'un bureau publique de médecine légale, accusés de prélèvement illégal d'organes et de tissus sur des morts.Ces fragments auraient ensuite étaient envoyés à une usine en Allemagne, détenue par une filiale d'une société américaine, RTI Biologics, selon une enquête réalisée dans 11 pays par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et qui a été publiée en 2012.Le groupe américain a annoncé en septembre la suspension de sa coopération avec l'Ukraine.ant/lap/gg

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Publicité

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la porte à cette possibilité, invoquant la jurisprudence...5

Plaidoyer pour le dosage des transaminases en routine

Dosage transaminases

« Alors que les généralistes n’hésitent pas à prescrire des glycémies, des créatininémies et des cholestérolémies dans le cadre de bilans de... 1

ECNi blanches, des premiers bugs avant le test national

Loading

Alors que les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, souhaitaient cette année faire l’impasse sur les épreuves classantes... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... Commenter

A découvrir