Rapport Sicard : explication de texte sur France Culture
Brève

Rapport Sicard : explication de texte sur France Culture

23.12.2012

Le professeur Didier Sicard, auteur d'un rapport sur la fin de vie remis le 18 décembre au président de la République est revenu samedi sur France Culture sur les conclusions de sa mission. "Quand le président m'a demandé cette mission, l'objectif était d'aller au devant des citoyens (...). On a été très frappé de leur angoisse à la fin de leur vie, de souffrir, d'être abandonné et d'être dans les mains de la médecine au moment où il n'y a plus d'espoir", a t-il déclaré. Il a dénoncé de nouveau "cette cassure entre la médecine curative, du cancer, de la chirurgie de haute voltige, des robots, pour lesquels il n'y a jamais assez de ressources, et une médecine palliative". Il a notamment opposé la situation de la France à celle des soins palliatifs dans nombre de pays européens et certains pays anglophones, notamment en Angleterre où un projet palliatif est mis en place "dès le premier jour où l'on découvre un cancer même s'il va guérir". "La parole du malade doit être remise au premier plan. Au moment où il sait très bien qu'il n'y a plus rien à faire, il a envie que sa parole soit entendue", a-t-il poursuivi. Il a par ailleurs estimé nécessaire "un travail pédagogique" avant de se lancer dans "des lois qui dans ce domaine ne pourront jamais enfermer le réel". Et, revenant sur l’un des scénarios examiné par son rapport, il a développé : "S'il y a une loi sur l'assistance au suicide, il faut que l'Etat s'engage à donner les conditions de cette assistance au suicide, en toute transparence, et que la société considère que c'est son devoir d'aider ces personnes", a-t-il expliqué. "Il ne faut surtout pas arriver à déléguer un travail qui pourrait apparaître comme transgressif à des associations quelles qu'elles soient. ", a-t-il noté.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir